Télécharger les fiches de paie modèles 2018

Calculer la CSG déductible , non déductible et CRDS sur le bulletin de salaire 2018

Print Friendly, PDF & Email

Fiche de paie  2018 :  Les cotisations  sur les salaires : CSG et CRDS 2018


Pour les activités salariales , le taux de la CSG est de 9.2% en 2018,  sa base est  de 98.25%  du salaire brut  et 100% si le salaire dépasse 4 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS ) soit 158.928€ en 2018 contre  156.912 euros en 2017 (4 PASS).

Taux global TAUX Employeur TAUX Salarié
% %
CSG déductible 6,8 0 6,8 Salaire total après déduction de 1.75 % pour frais professionnels
CSG non déductible 2,4 0 2,4 L’assiette de la déduction forfaitaire pour frais professionnels est limitée à 4 plafonds annuels de sécurité sociale. Cette déduction ne s’applique pas à certaines sommes qui ne sont pas à proprement parler du salaire.
CRDS 0,5 0 0,5

Le #PASS 2018 passe de 39.228 à 39.732 euros, et le plafond mensuel de la sécurité sociale ( PMSS 2018) est de 3.311€ .

Le taux de la CSG sur les allocations chômages et les indemnités journalières de sécurité sociales est différent de celui des salaires ( voir le tableau ci-après ) . Le taux de la CSG tient compte de la nature exceptionnelle de ses revenus et plafonne le taux des cotisations CSG à 6.2% seulement.

Les taux de la CSG suivant la nature des revenus :

Ci-après deux tableaux  sur les différents taux de la CSG suivant la nature des revenus et un deuxième tableau sur les revenus concernés par l’exonération de la CSG CRDS.

[bctt tweet= »Les taux de la CSG suivant la nature des revenus  » username= »fiscalnews »]

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 prévoit à compter du 1er janvier :

  • la suppression de la cotisation salariale d’assurance maladie de 0,75 % ;
  • la baisse de la cotisation salariale d’assurance chômage de 2,40 % à 0,95 % (suppression totale de cette cotisation au 1er octobre 2018) ;
  • une hausse du taux de la contribution sociale généralisée (CSG) de 1,7 point applicable à l’ensemble des revenus d’activité et de remplacement (à l’exception des allocations de chômage et des indemnités journalières de sécurité sociale) ainsi qu’aux revenus du capital et aux produits de certains jeux.

Le projet de loi de finances pour 2018 augmente dans les mêmes proportions la fraction de CSG déductible de l’assiette de l’impôt sur le revenu.

Taux de la CSG au 1er janvier 2018

Revenus concernés Taux de la CSG en 2017 Taux de la CSG en 2018
Revenus d’activité salariés
Avantages de préretraite
Cessation anticipée d’activité
7,5 % 9,2 %
Pensions de retraite et d’invalidité 6,6 %
Sauf application du taux réduit de CSG à 3,80 % ou exonération de CSG-CRDS
8,3 %
Sauf application du taux réduit de CSG à 3,80 % ou exonération de CSG-CRDS
Allocations de chômage et les indemnités journalières de sécurité sociale 6,20 %
Sauf application du taux réduit de CSG à 3,80 % ou exonération de CSG-CRDS
Sans changement

Sous réserve de l’adoption en ces termes du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, l’ensemble de ces modifications s’appliquera aux périodes d’emploi postérieures au 1er janvier 2018. Les premières exigibilités concernées par ces changements seront donc celles du 5 et du 15 février 2018.

En pratique, les paramètres des taux de CSG et d’assurance chômage devront être modifiés et la cotisation maladie supprimée. Elle ne devra plus être précomptée par l’employeur. Pour le paramétrage de votre déclaration Urssaf, la table de référence des codes types de personnel sera mise à jour en janvier 2018.

Dans la mesure où les modifications de taux portent sur des parts salariales, ces évolutions n’auront pas de conséquences sur la rémunération brute du salarié.

Source : Urssaf

Comment calculer la CSG déductible , CSG non déductible et CRDS  :

L’assiette CSG est égale à  98,25% du salaire brut  + part patronale de prévoyance et/ou retraite supplémentaire.

Le taux CSG de la part déductible est 2.40% et le taux non déductible est 5.10% soit un total de 7.50%.  le taux de la CRDS est de 0.50% sur  la même base.

Les cotisations  CSG et CRDS sont salariales. La CRDS  est totalement non déductible.

La à prendre en compte est uniquement la part patronale.

La formule de calcul de la CSG CRDS  est simple , voici un exemple :

Pour un salaire brut de 2000€ : 2000 x 98.25% =1965€

part patronale de la prévoyance ( mutuelle ) : par exemple 75€

Donc, la base CSG  est  2040€ (1965+75 = 2040€)

Le montant de la CSG déductible est : 2040 x 2.40% soit : 48.96€

Le montant de la CSG non déductible est : 2040 x 5.10% soit :104.04€

le montant de la CRDS est : 2040 x 0.50% soit : 10.20€

Ainsi, le salaire net imposable = salaire net + IJSS + avantages en nature + CSG non déductible + CRDS

 

Les revenus concernés par l’exonération de la CSG CRDS:

Exonération de CSG et/ou CRDS sur les revenus liés à la famille
Type de revenu Exonération de CSG Exonération de CRDS
Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) Oui Oui
Allocations familiales Oui Non
Allocation journalière de présence parentale (AJPP) Oui Non
Allocation de soutien familial (ASF) Oui Non
Allocation de rentrée scolaire (ARS) Oui Non
Complément familial Oui Non
Pension alimentaire Oui Oui
Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) Oui Non
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

bulletin de salaire 2018

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.